La logistique…

2010 January 21
by Ely

Après avoir essayé les hormones seulement, ma gynécologue me proposa les inséminations artificielles. Après réflexions, nous avons décidé d’entreprendre cette nouvelle aventure.

.. Oui, une vraie aventure… D’abord, parce que tel que je l’ai mentionné dans mon post précédent, j’avais choisi une gynécologue de ma région, mais qui pratiquait dans un hôpital à une heure de chez moi.

Lorsque je me suis informée de comment fonctionnait l’insémination.  La dame me dit: -Vous devez apporter le sperme de votre conjoint moins de trente minutes après le prélèvement et vous aurez l’insémination 2 heures plus tard. Et moi de répondre : Vous avez une pièce pour le… prélèvement ? Évidemment non… Dans le système public les salles se font rare d’avance… donc une salle avec de petits magazines érotiques…

On avait donc un petit problème de… logistique ! Dépôt du sperme en dedans de 30 minutes, mais je demeure à 1h et je ne connais pas personne dans les environs… Je peux vous dire qu’on a envisagé tous les scénarios… les toilettes de l’hôpital, la banquette arrière du véhicule (à -5 degré en novembre à 8h le matin???) Il faut dire aussi que les conditions de stress n’améliorent en rien un spermogramme !

Finalement nous nous sommes tournés vers les motels pas trop cher ! C’était assez comique d’aller dormir dans une ville pas vraiment touristique pour faire un prélèvement qui prend quelques minutes. On s’était préparé;  la veille trajet du motel vers l’hôpital, minutage de la distance avec les feux de circulation…

Nous voici donc le lendemain à 8h avec le précieux prélèvement en route vers l’hôpital. Mon chum me laisse devant l’hôpital… pas le temps pour un stationnement ! Je marche très rapidement vers l’hôpital, mais toujours avec le prélèvement sous le bras… Évidemment, à l’intérieur, c’est mal indiqué et je vois mes précieuses minutes s’envoler… Essoufflée, mais pile à l’heure, j’arrive au secrétariat du laboratoire. Elle m’enregistre, me fait payer et met enfin mon contenant au chaud !

Deux heures plus tard, je suis de retour, je fais sortir mon dossier. -Oui vous êtes ici pour ? -Euh, pour voir la gynécologue -Ah je ne vous voie pas dans ma liste de rendez-vous ? -Euh c’est pour une insémination, dis-je à voix basse… -Ah une insémination !!! (Je crois bien que tout le passage l’a entendue…) -Fallait le dire !  Finalement,  nous nous retrouvons dans la salle du médecin qui procède.  Encore une fois un petit pincement et une crampe pendant la procédure, mais sinon ce n’est pas trop douloureux.  Un petit 15 minutes couchée, puis nous retournions à la maison espérant être en train de fabriquer ce petit bébé dont nous rêvions tant.

Tout est une question de logistique de transport ! 😉

Ély !

No comments yet

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.